Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

ACTUALITES DU RACHAT DE CREDIT > Rachat de crédits

La baisse des allocations logement

Illustration de La baisse des allocations logement

Confirmation pour le 1er  octobre

Le gouvernement Macron vient de l’annoncer, les aides aux logements vont bien baisser à partir du 1er  octobre de cette année. Au total il s’agit de 6,5 millions de foyers français qui seront concernés par cette nouvelle mesure. La baisse sera d’un montant de 5 euros par bénéficiaire, versé en moins par la CAF tous les mois. Composées de trois catégories d’aides, les APL (aides personnalisées au logement) qui concernent particulièrement les étudiants, l’ALF (allocation de logement familial) et enfin l’ALS (allocation de logement social) elles n’ont pas cessé de baisser ces dernières années. Le précédent gouvernement Hollande avait déjà baissé ou supprimé les montants des aides pour 10% des bénéficiaires. Puis depuis le début de l’année, le montant des aides est devenu dégressif pour les bénéficiaires disposant d’un patrimoine d’une valeur supérieure à 30.000 euros.

Une nouvelle coupe prévue pour 2018

Ce nouveau dispositif devrait renflouer les caisses de l’Etat de 97,5 millions d’euros, sachant que les aides au logement lui coûte 20 milliards d’euros pas an. Un montant qui, selon le gouvernement en place est bien supérieur à celui des voisins de l’Hexagone. La loi des finances 2018 qui sera présentée à l’automne ne laisse rien présager de bon, puisque ce ne sont pas seulement les aides au logement qui pourraient être rabotées, mais également les autres dispositifs d’investissement immobilier, comme le Pinel  ou le prêt à taux zéro.

Les aides au logement permettent à de nombreux foyers de faire face aux dépenses fixes. Lorsque le budget supporte une charge trop importante de mensualités dues à différents crédits, une opération de regroupement de prêts peut être intéressante à mettre en place. La banque ou l’établissement financier en charge du montage financier va proposer un seul crédit qui rassemble les existants. Un taux avantageux peut être négocié, tout comme une période de remboursement plus longue. Ceci va permettre de réduire* le montant de la
mensualité, même si le cout total du prêt est augmenté.


(Article du 04/08/2017)



Retour

*La diminution du montant des mensualités entraine l'allongement de la durée de remboursement et majore le coût total du crédit. La réduction dépend de la durée restante des prêts rachetés.

Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou de plusieurs prêts d'argent.
Pour un crédit à la consommation, vous disposez d'un délai de rétractation de 14 jours à compter de la signature du contrat de crédit.
Pour un crédit immobilier, vous disposez d'un délai de réflexion de 10 jours à compter de la réception du contrat de crédit.
Si la vente est subordonnée à l'obtention du prêt et que celui-ci n'est pas obtenu, le vendeur doit rembourser à l'emprunteur les sommes versées.
Pour un financement relevant du régime du crédit immobilier, nous pouvons vous fournir, à votre demande, les informations générales sur la gamme des produits proposés par nos partenaires bancaires.

SAS PARTNERS FINANCES au capital de 1 000 000 € - R.C.S. Nancy n°404 681 496 - siège social : 16 rue de Malzéville, CS 20201, 54132 DOMMARTEMONT Cedex - Mandataire non exclusif en opérations de banque et services de paiement & en assurance sous le n°ORIAS 07 036 794 (www.orias.fr).