Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

QUESTIONS REPONSES

Nous répondons à vos questions

Quel accès au crédit pour les clients modestes ?

Depuis quelques temps, on observe que plusieurs établissements de crédit ont mis en place des outils dédiés aux clientèles modestes en partant du constat d'une demande de crédit insatisfaite en France qui est très importante.

40% des français seraient exclus du crédit, le chiffre pourrait même être plus important, si certains établissements de crédits n'avaient pas commencé à prêter à des clients ayant des revenus irréguliers comme les intérimaires ou certains clients à revenus modestes mais solvables.

Cette clientèle est acceptée dans les portefeuilles de ces organismes de crédit grâce à un système de scoring adapté et des taux de crédit plus élevés.

Ces prêts accordés sont de petits montants et les taux d'impayés ne sont pas beaucoup plus élevés que la moyenne, c'est-à-dire entre 2 et 3% contre le 1,6% sur le marché.

La réglementation française en matière de crédit à la consommation ou en immobilier est très contraignante, ce qui constitue d'une part un frein non négligeable à la croissance du marché dans l'hexagone en excluant une partie importante de la population, mais d'autre part cette réglementation plus stricte protège le client déjà endetté.

La plupart des pays européens ont déjà résolu le problème du plafonnement du taux de l'usure et l'interdiction du fichier positif.

Il est nécessaire qu'en France une réflexion fondamentale soit réalisée sur le positionnement et l'utilité des crédits à la consommation en France.

Des banques réfléchissent à un élargissement de leur offre pour dynamiser la croissance de leur marché domestique.

La réforme hypothécaire qui devrait être bientôt mise en place afin de consolider les dettes ne devrait pas concerner cette clientèle qui n'est pas généralement propriétaire.





Retour

*La diminution du montant des mensualités entraine l'allongement de la durée de remboursement et majore le coût total du crédit. La réduction dépend de la durée restante des prêts rachetés.

Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou de plusieurs prêts d'argent.
Pour un crédit à la consommation, vous disposez d'un délai de rétractation de 14 jours à compter de la signature du contrat de crédit.
Pour un crédit immobilier, vous disposez d'un délai de réflexion de 10 jours à compter de la réception du contrat de crédit.
Si la vente est subordonnée à l'obtention du prêt et que celui-ci n'est pas obtenu, le vendeur doit rembourser à l'emprunteur les sommes versées.
Pour un financement relevant du régime du crédit immobilier, nous pouvons vous fournir, à votre demande, les informations générales sur la gamme des produits proposés par nos partenaires bancaires.

SAS PARTNERS FINANCES au capital de 1 000 000 € - R.C.S. Nancy n°404 681 496 - siège social : 16 rue de Malzéville, CS 20201, 54132 DOMMARTEMONT Cedex - Mandataire non exclusif en opérations de banque et services de paiement & en assurance sous le n°ORIAS 07 036 794 (www.orias.fr).